Image
Troubles vestibulaires : comment retrouver l’équilibre ?

Maladies de l'oreille : les pathologies auditives les plus courantes

Test auditif en ligne
Testez votre audition en ligne en 3 minutes
Faire le test

Troubles vestibulaires : comment retrouver l’équilibre ?

Vous souffrez de vertiges et ressentez souvent la désagréable sensation de perdre l’équilibre ? Le système vestibulaire de l’oreille interne en est peut-être la cause. Ce système est responsable de l’équilibre et de l'orientation dans l'espace. Un dysfonctionnement de cet organe sensoriel provoque des vertiges incontrôlables et parfois lourds de conséquences pour les personnes qui en souffrent.

Notre capacité à nous maintenir et à nous orienter dans l’espace dépend de deux éléments simples : bien voir et bien entendre. En ce sens, il convient de ne pas prendre à la légère les premières manifestations des troubles vestibulaires. VivaSon vous aide à en identifier les symptômes, leur degré de gravité ainsi que les principales maladies périphériques.

Symptômes et causes des troubles vestibulaires

Quels sont les signes à identifier lors d’un vertige ?

La durée des vertiges est de deux ordres : abrupt ou continu. La perte d’équilibre peut être brève, quelques secondes à peine et intervenir à des moments précis (au lever ou coucher, lors d’un changement de position) ou perdurer sur plusieurs jours.

Dans tous les cas, il est important d’identifier les signes perçus :

  • vertige rotatoire (comme sur un manège) ;
  • état pseudo-ébrieux (comme sous l’emprise de l’alcool) ;
  • nausées ;
  • vomissements ;
  • pâleur ;
  • acouphène ;
  • sensation de pression dans l’oreille.

Il s’agit aussi de savoir repérer des signes de gravité :

  • fièvre ;
  • maux de tête ;
  • troubles visuels ;
  • troubles de la conscience ;
  • écoulement de l’oreille ;
  • saignement par l’oreille ;
  • troubles auditifs.

Il est important que le patient communique à son médecin, lors de la consultation, la liste des signes identifiés pendant un vertige.

Quelles sont les causes des troubles vestibulaires ?

En général, les syndromes vestibulaires périphériques sont dus à un dysfonctionnement d’une partie de l’oreille interne. En effet, si la cochlée est l’organe de l’audition, le système vestibulaire joue, quant à lui, le rôle de l’équilibration à l’intérieur de l’oreille interne. Il est composé de canaux semi-circulaires, du vestibule et du nerf vestibulaire. Les atteintes du système vestibulaire sont la cause de pathologies comme la maladie de Ménière ou la neuronite vestibulaire. En revanche, les causes de ces pathologies sont peu, voire pas connues. Ces pathologies sont rarement liées à l’âge et peuvent intervenir chez l’adulte comme chez l’enfant.

Les sensations de vertiges peuvent elles aussi être liées à des pathologies ou des facteurs plus larges : maladies de l’oreille ou du cerveau. Ce sont les signes d’un AVC ou de maladies métaboliques comme le diabète. Les vertiges interviennent également à la suite d'un choc traumatique ou comme un effet secondaire de certains médicaments. À noter : les syndromes vestibulaires centraux sont, quant à eux, dus à un dysfonctionnement des centres d'équilibre du système nerveux central (SNC). Celui-ci est généralement dû à une lésion du tronc cérébral ou bien du cervelet.

Les pathologies liées aux troubles vestibulaires

Un syndrome vestibulaire périphérique est le symptôme de maladies comme :

Le Vertige position paroxystique bénin ou VPPB

Il s’agit du vertige faisant l’objet du plus grand nombre de consultations. Ce vertige positionnel est déclenché par à un changement de position de la tête. Il dure rarement plus de 60 secondes. Le VPPB est associé à un nystagmus qui est une oscillation rythmique involontaire des yeux. Sans cause neurologique, il implique une partie des canaux semi-circulaires de l’oreille interne. Ce vertige est certes invalidant pour le patient, mais ne représente pas de gravité et disparaît spontanément.

La maladie de Ménière

La maladie de Ménière se caractérise par la répétition de vertiges rotatoires de longues durées, allant de quelques minutes à plusieurs heures. Elle ne concerne en général qu’une seule oreille et peut entraîner une perte d’audition. Le syndrome de Ménière est un dysfonctionnement de l’oreille interne due à une hyperpression ou un mélange de liquides dans l’oreille interne.

La neuronite ou névrite vestibulaire

Dans le cas d’une neuronite, le nerf vestibulaire qui assure la connexion entre le vestibule et le tronc cérébral est enflammé. Cette inflammation du nerf dans l’oreille interne, d'origine virale ou micro-ischémique, entraîne une perturbation des signaux envoyés au cerveau. Le névrite vestibulaire se caractérise par une crise sévère de vertiges qui dure entre 7 et 10 jours.

Quels traitements sont adaptés aux troubles vestibulaires ?

Les problèmes vestibulaires ne sont pas forcément graves. Toutefois, un vertige est un signal qui nécessite une consultation auprès de votre médecin traitant pour ne pas laisser les troubles s’installer et permettre un diagnostic. Le médecin généraliste ou l’ORL pourra alors demander des examens complémentaires comme un IRM ou vous diriger vers un oto-neurologue ou prescrire une rééducation vestibulaire.

Dans le cas d’une névrite, les symptômes disparaissent sans traitement particulier. Des traitements médicamenteux (anti-vertigineux) peuvent être prescrits pour atténuer les effets du vertige et améliorer le confort du patient.

La rééducation vestibulaire

Dans la plupart des syndromes vestibulaires unilatéraux et périphériques, la disparition des symptômes est le plus souvent clinique. Des manœuvres physiques effectuées par un kinésithérapeute permettent d’atténuer ou de faire disparaître les vertiges. Grâce à une rééducation vestibulaire, le patient apprend des exercices pour coordonner les mouvements de ses yeux et de sa tête pour retrouver l’équilibre et la mobilité. Il apprend à vivre au quotidien avec les crises. L’association de manœuvres de repositionnement et d’exercices de rééducation vestibulaire a montré une amélioration fonctionnelle sur le long terme.

intervention chirurgicale de décompression

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être envisagée pour diminuer la pression à l’intérieur de l’oreille interne atteinte ou supprimer totalement son rôle.

L'appareillage auditif dans le cas d'une perte d'audition associée au syndrome de Ménière

Dans le cadre d’un diagnostic de la maladie de Ménière et d’une perte d’audition associée, un appareillage peut être proposé pour corriger le déficit auditif. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des audioprothésistes VivaSon dans ce cas de figure.

Même si les symptômes sont bénins, préserver votre santé et consulter un médecin est essentiel. En attendant, pour vous protéger, évitez de monter sur une chaise, une échelle et n’introduisez rien dans votre oreille : ni goutte, ni eau. Un examen approfondi de l’oreille interne favorise un diagnostic, n’hésitez pas à en parler, les audioprothésistes de VivaSon peuvent vous conseiller.

Sources et références

Reinhard, A., et al. Névrite vestibulaire : traitement et pronostic, Rev Med Suisse, Vol. -1, no. 400, 2013, pp. 1775-1779.

Haute Autorité de Santé. Vertiges positionnels paroxystiques bénins : Manoeuvres diagnostiques et thérapeutiques. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2017.

MCDONNELL, Michelle N. et HILLIER, Susan L. Vestibular rehabilitation for unilateral peripheral vestibular dysfunction. Cochrane database of systematic reviews, 2015, no 1.

Ruben Krief, Audioprothésiste et responsable audiologie
Ruben Krief
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé du CNAM à Paris en 2015 d'un Diplôme d'Etat Audioprothésiste, Ruben débute en tant qu'audio dans le centre auditif VivaSon République, à Paris. Rapidement c'est l'aspect technique et scientifique de la profession qui l'intéresse le plus et décide d'approfondir ses connaissances en audiologie. Attiré par l'impression 3D et les techniques d'appareillage de pointe, il a fait de la mesure in vivo sa spécialité en cabine. En tant que Responsable audiologie, Ruben Krief assure une mission d'intérêt pédagogique au sein de VivaSon pour transmettre ses connaissances et meilleures pratiques aux audioprothésistes du réseau. Cette mission présente aussi un aspect matériel pour les tests de nouveaux produits ainsi qu'une dimension relationnelle primordiale pour pérenniser l'échange avec les fournisseurs et nos équipes de terrain dans toute la France.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Les médicaments ototoxiques, qu’est-ce que c’est et comment les identifier
La perte auditive peut avoir différentes causes : presbyacousie, traumatisme sonore… Elle peut également survenir suite à la prise de certains médicaments dits ototoxiques qui vont...
En savoir +

Déposer un commentaire